Cette semaine, je ne vais pas vous parler du relooking de mon salon mais du déguisement que je me suis fait à l'occasion du carnaval qui a lieu chaque année dans l'établissement où je travaille. C'est la première fois que j'y participe et pour faire bien les choses je m'étais donné deux missions:

-me faire un costume maison que je puisse porter à la journée tout en étant à l'aise.

- le faire avec un patron que je pourrais réutliiser et me permettrait de modifier le costume pour en faire un vêtement de tous les jours, à mon goût. 

Je le dis souvent, je n'aime pas jeter et pour moi coudre un costume qui ne sera porté qu'une fois pour ensuite être remisé dans l'armoire jusqu'à ce que je me décide à le jeter, très peu pour moi! C'est trop de travail pour en arriver à la poubelle!

J'ai donc opté pour une robe, coupe princesse pour me créer un déguisement d'Alice au Pays des Merveilles, petit clin d'oeil à mes élèves de première L.

Alice-in-Wonderland

J'avais jeté mon dévolu sur des patrons simplicity mais un souci techno-technique a fait que 10 jours avant le carnaval, ils n'étaient toujours pas arrivés, et là, gros coup de pression! Je me suis donc dirigée vers chez Bigoulaine Caudan. Ils venaient de recevoir le matin même des patrons Deer and Doe et j'ai donc trouvé avec beaucoup de soulagement le patron de la robe bleuet:

9e7bdd206c2aec5e1f6f3e5c44d2606f

manches froncées, taille princesse, un col facile à tranformer en col claudine et un noeud dans le dos! Hop, dans la besace!

Je l'avais déjà vue et notamment sur le blog deer and doe déjà en bleu, mais avoir le patron pochette (de belle qualité) sous les mains plutôt que sur le net, je trouve que ça fait une différence (au moins psychologique) pour moi!

Je n'ai apporté que deux modifications, le col a été arrondi pour devenir col claudine et rester dans mon thème, et j'ai ajouté un peu d'ampleur à la jupe en ajoutant 2 cm de chaque côté de mes pans en dessous de la taille, du coup la parementure de bas de robe est devenue un simple ourlet qui tombe très bien!

Les difficultés: je n'en ai pas vraiment trouvé sauf peut-être que les repères des fronces de bas de manche ne sont pas indiqués sur la patron. Les boutonnières sont nombreuses et c'est donc un travail un peu fastidieux. J'étais bien contente de la boutonnière en un seul temps de ma machine et aussi d'avoir un pieds pour coudre les boutons! Je n'ai découvert ce dernier que récemment et me serait frappée de ne pas l'avoir testé plus tôt! (je DETESTE coudre des boutons!)

Voici le résultat:

DSCN3963navrée pour les photos: je me tiens mal, la robe est froissée je ne porte plus mes ballerines mais des chaussons.,mais c'est parce que je revenais tout juste du carnaval, bien crévée, après un gros coup de chaud parce que l'ambiance était électrique et que je ne révais que d'aller me changer!

DSCN3960 j'ai trouvé un tuto assez simple pour le tablier d'Alice avec un pdf à imprimer dont je me suis inspirée, mais en finissant à la va vite avec des finitions qui n'en sont pas!

DSCN3961bouhhhh les plis!

DSCN3964et quelques détails des manches et du col

DSCN3965

La coupe est ajustée, le tableau des tailles est juste, mais il me manquait par contre un peu d'aisance au niveau du dos et du bracelet de manche.

Par contre, je te raconte pas la plaie pour trouver des collants blancs taille adulte...c'est tout bête, mais c'est vrai que c'est plutôt réservé aux petites filles, passé un certain âge, on n'en porte plus trop. Les tissus bleu de robe et blanc du tablier sont des piqués de coton trouvés chez bigoulaine en même temps que le patron, la dentelle sortait de mes tiroirs et venait initialement de chez "ma petite mercerie". 

Je ne vous joins pas de photo avec la perruque blonde parce que je ne suis pas sûre de pouvoir assumer que ce genre de photo de moi reste pour l'éternité sur la toile! J'ai eu un certain succès et suis plutôt contente du résultat! Je transformerai sand oute cette robe pour l'été, je l'imagine avec des brettelles larges à la place des manches et avec un décolleté arrondi. Je posterai un billet si ou plutôt quand je me lancerai!